Territoriales en Corse : Fin de la campagne… vers le 3ème tour

Les territoriales 2021 sont terminées.. Reste maintenant à attendre jeudi avec le 3ème tour pour la composition des instances de la CdC.

Gilles Simeoni a désormais la majorité absolue ! La partagera-t-il ou non, nous le verrons dans les semaines à venir. Son opposition nationaliste interne la souhaite-t-elle, l’espère-t-elle, la veut-elle, ou entend-t-elle jouer un rôle d’opposition dure et sans compromis ni compromission aucune ?

Les nationalistes, toutes tendances confondes, (pour ma ma part, je refuse de me définir comme indépendantiste, je suis étapiste, souverainiste et autodéterminationiste je le répète depuis des années, et j’ai défendu cette position dès la création de Corsica Libera en son sein) sont majoritaires. Ils ont marginalisé (la nouveauté et le tournant historique) les tenants de la République française une et indivisible dans l’ile au sein des institutions arrachées par les luttes depuis les années 70.

Reste maintenant à voir les débats de société et les positionnements des uns et des autres au point de vue économique et social, (Tout-tourisme et ultra-libéralisme, Justice sociale et développement économique).

La Corse qu’on nous impose, dépendante, assistée et colonisée , nous la refusons toutes et tous au sein du mouvement national, essayons de voir ce qui nous rapproche, nous unit, nous rassemble  pour imposer une Solution politique d’ensemble à l’Etat plutôt que ce qui nous différencie ou nous oppose, nous, tous les Corses, celles et ceux qui le sommes, celles et ceux  qui le sommes devenus et qui veulent le rester. celles et ceux qui veulent le devenir avec nos droits et nos devoirs envers cette terre, à laquelle nous appartenons toutes et tous.

Bravo çà tous les élus nationalistes. Un grand bravo à celles et ceux de Fà populu Inseme, à celles et ceux de Avanzemu pà a corsica, à celles et à celles et ceux de Core in Fronte pour leur campagne et leurs résultats. Bravo à celles et ceux qui sont élues/élus.

Les médias et les opposants aux nationalistes corses ont reçu une belle gifle. Ils prédisaient la défaite des nationalistes, du fait de nos divisions institutionnelles.. Les Corse leur ont opposé un cinglant démenti en donnant près de 70% de leurs suffrages aux tendances nationalistes..

Je regrette la quasi-disparition de Corsica Libera, que j’ai initié moi aussi en 2008, pour m’en éloigner ensuite. Les raisons de cet échec sont nombreuses et cernables. Aux militantes et militants de ce parti à se pencher sans concessions sur celles-ci, si ce parti veut continuer et garder une place sur l’échiquier politique corse de demain

Un grand bravo à Core in Fronte et à Paul-Felix Benedetti pour sa constance et, enfin, ses succès institutionnels. Je salue le retour de Paul Quastana, la jeunesse ce n’est pas que l’âge, c’est aussi voire surtout au sein du Nationalisme corse,  la volonté et la conscience politique..

Pour autant, les problèmes demeurent. Ils sont posés de façon lancinante… et la route sera longue.

 Tant’auguri à tutte é à tutti  pà l’Avvena, evviva a Corsica, evviva u populu corsu

Pierre Poggioli                                     Lundi 28 juin 2021

Laisser un commentaire