Le colonialisme en Corse : “La cage sans les oiseaux “

    Le colonialisme en Corse : “La cage sans les oiseaux “

Le colonialisme n’existe pas en Corse !! Dixit Le Péfèt de Corse

http://www.corsenetinfos.corsica/Bernard-Schmeltz-Il-n-y-a-pas-d-Etat-colonial-en-Corse_a29582.html

Mais comment s’est construite la France ? Par la guerre et la terreur, parole connue depuis la “Révolution de 1789”..

Corsica culunia1

En Corse, le Gouverneur, gommant 40 années de luttes modernes du peuple corse pour la reconnaissance de ses droits collectifs chez lui,  nie la réalité de la politique coloniale de l’Etat en Corse.

En attendant, on peut constater, sauf à être aveugle, la colonisation de peuplement que tous les Corses subissent aujourd’hui, avec 5000 nouveaux arrivants annuels chez nous, y trouvant pour les plus nantis logements (Résidences secondaires se multiplient)  et emplois, plus facilement que les Corses, ou rejoignant pour les plus pauvres les listes des demandeurs d’emplois ou des aides sociales en tous genres.. Même des personnes connues pour ne guère partager nos idées nationalistes le reconnaissent en public, “Nous ne sommes plus chez nous “! Surtout quand elles ont des enfants qui ne trouvent pas de  travail, ou quand ils cherchent des logements.  Et on ne parle pas de quand, reçus par les administrations, ils sont mis en rapport avec des fonctionnaires venus d’ailleurs ne les calculant même pas et les traitant avec dédain !

Continuer la lecture de « Le colonialisme en Corse : “La cage sans les oiseaux “ »

Une 6ème République ?

Pierre Poggioli                                                      3 avril 2017

Une 6ème République ?

Au vu du champ de ruines qu’est devenue “la situation politique en France” et la faillite des institutions actuelles françaises, la Vème République a vécu, et la sagesse voudrait que tout le monde soit d’accord pour un saut qualitatif au plan constitutionnel.

images

Sauf que si l’on veut rassembler et s’occuper de sa famille malade, (surtout lorsqu’on porte d’énormes responsabilités dans sa maladie), On doit s’occuper de tous les membres de sa famille. On ne choisit  pas les soins apportés à ses membres en le faisant au bénéfice des uns et au détriment d’autres que l’on oublie. Si les soins à apporter doivent être plus ou moins importants selon la santé de chacun des membres, cel doit être fait en fonction de la gravité du mal de chacun.

La crise en Guyane nous le rappelle…

Continuer la lecture de « Une 6ème République ? »

Réflexion sur les évolutions institutionnelles en Corse et au-delà

Vendredi 27 janvier 2017                                                       Pierre Poggioli

Après le rejet par le Sénat du projet d’ordonnances pour la collectivité unique en Corse : Réflexion sur les évolutions institutionnelles en Corse et au-delà

21 février 2015 : Vote sur proposition du gouvernement d’un amendement à la loi NOTRe, visant à fusionner la Collectivité Territoriale de Corse et les deux Départements de la Corse

7 septembre 2016 : La Collectivité territoriale de Corse les trois projets définitifs d’ordonnances de création de la Collectivité unique : Législatif, électoral, budgétaire, comme promis par le 1er ministre Manuel Valls en visite dans l’île le 4 juillet 2016

MCA (3)

17 novembre 2016 : Accord  “historique” signé à la Collectivité de Corse entre Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif, Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse, François Orlandi et Pierre-Jean Luciani, présidents des Conseils départementaux de Haute Corse et de Corse du Sud. La future collectivité est en  marche (1)

Décembre 2016 : Présentation en Conseil des ministres par Jean Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, du projet de loi ratifiant trois ordonnances relatives à la création au 1er janvier 2018 de la Collectivité unique de Corse par fusion des trois collectivités : la Collectivité territoriale de Corse (CTC) et les deux Conseils départementaux du Nord et du Sud (2).

26 janvier 2017 : Le Sénat (majorité de droite) rejette les projets d’ordonnances clarifiant le fonctionnement de a future collectivité unique dans les domaines institutionnel, électoral, budgétaire, financier, fiscal et comptable (3). Les sénateurs ont rejeté le texte du gouvernement par 161 voix -LR, UDI-UC, et aussi Communiste, républicain et citoyen (CRC)- contre 143 (socialistes, RDSE –à majorité PRG- et écologistes).Les sénateurs ont rejeté le texte du gouvernement par 161 voix -LR, UDI-UC, et aussi Communiste, républicain et citoyen (CRC)- contre 143 (socialistes, RDSE –à majorité PRG- et écologistes).

Le projet de loi sera examiné le 9 février par l’Assemblée nationale, qui votera vraisemblablement le projet des ordonnances. Elle aura le dernier mot après un autre passage devant le Sénat et un ultime retour devant elle.  Restera alors l’inconnue des recours potentiels (Conseil constitutionnel, Conseil d’Etat…) dont pourront faire usage certains opposants individuellement ou collectivement)… mais chaque chose en son temps

Dilemmes idéologiques dans une société de type colonial

Continuer la lecture de « Réflexion sur les évolutions institutionnelles en Corse et au-delà »