Identità

Di sicuru, à rifletà é à discorra

L’identità, micca ch’individuale, tutt’ognunu avendu é essendu un’identita speciale é sfarente…, é di più in più complessa, sopratuttu di più in più incù oramai a nuzione di genaru… Ci vularia pagine é pagine pà spiegalà, mà micca solu in Corsica, inn’u mondu sanu… sopratuttu in sti tempi di mundialisazione é di cumunicazione multiplice, da média, scambii ò pà via di e rete suciale.

Continuer la lecture de « Identità »

Discours du 1er ministre: Corse : Identité et politique

 Corse : Identité et politique

La Corse a disparu des radars des gouvernements français. Le 1er ministre l’a cependant évoquée par quelques mots lors de son discours de politique générale. Au vu de tant d’années de sacrifices et événements qui ont propulsé la Corse et sa lutte d’émancipation à la une des médias, et constitué depuis les années 70-80 un des sujets de préoccupation des divers gouvernants qui se sont succédé à la tête de “Etat français”,  ce “survol” de la “Question politique corse” semble hélas relever plus de la simple anecdote que de la prise en compte réelle de nos aspirations confortées électoralement depuis décembre 2015 par le peuple corse et confirmées par les élections législatives avec trois députés nationalistes corses sur quatre envoyés à l’Assemblée nationale française,

Pasquale Paoli

Pourtant pour la première fois le 1er ministre  a employé des termes qui nous interpellent  même si cela ne constitue guère une réponse réellement politique à la problématique nationale corse.

Il a dit ““Il y a eu un “vote identitaire” en Corse. On peut être intransigeant sur les principes en étant attentifs a la diversité et à la reconnaissance”…

Continuer la lecture de « Discours du 1er ministre: Corse : Identité et politique »

L’identité au centre de tout projet pour la Corse demain..

                 L’identité au coeur de tout projet pour la Corse demain..

Une langue, une culture, une identité, une terre, des droits collectifs.. pour le peuple corse, comprenant les Corses d’origine et toutes celles et ceux qui veulent sincèrment s’intégrer en participant tous ensemble à la construction d’un avenir commun sur la terre de Corse…

Drapeau2

 

Depuis les évènements d’Aléria en 1975, la Corse a occupé la une des médias, évoluant dans le fracas des bombes et les drames à répétition.  Depuis la revendication corse s’est imposée aux différents gouvernements et l’île a connu trois statuts particuliers. La droite revenue au pouvoir en 2003, a tenté d’inclure son évolution institutionnelle dans un Projet de loi sur la « décentralisation en France », demandant à la population de se prononcer par référendum sur « ses propositions pour la Corse », mais celles-ci ont été repoussées en juillet 2003.

Depuis, l’île oscille entre périodes de tension et de calme apparent, sur fond de violence clandestine et de répression. En ce début de 3ème millénaire, la « question corse » demeure toujours posée, sur fond d’incompréhension, de lassitude ou de rejet de la part de l’opinion française.

Pourtant le mouvement « nationaliste », marginal dans les années 1970, est devenu incontournable dans l’île, comme l’ont confirmé les diverses élections.

Continuer la lecture de « L’identité au centre de tout projet pour la Corse demain.. »

La Corse, terre d’attraction

 

La Corse, terre d’attraction

Derrière le miroir, la triste réalité à travers quelques chiffres peu mis en avant… Éléments d’analyse politiquement non correcte…, loin de la vision idyllique des panneaux publicitaires..

Continuer la lecture de « La Corse, terre d’attraction »