Mobilisations du 17 novembre et crise de régime/système

Mobilisations du 17 novembre et crise de régime/système

En ce début 2019, suite au dernier discours d’Emmanuel Macron (et aux péripéties surréalistes de l’Affaire Benalla…. soubresauts d’un Système/régime en fin de course ?) force est de reconnaître l’incapacité/l’entêtement au plus haut niveau des instances étatiques françaises à la non prise en compte, voire la volonté de l’occulter, du ras-le-bol de la majorité du peuple et de la réalité de la fracture territoriale, (zones péri-urbaines et rurales) fiscale et économique/sociale entre :

  • d’une part la majorité des classes dites moyennes (surtout basses et moyennes ), petits salaires, travailleurs pauvres, chômeurs longue durée, ouvriers, petits commerçants/ artisans/industriels/agriculteurs, fonctionnaires, travailleurs indépendants, travailleurs pauvres, professions libérales.. surtout, – et des « pauvres », (qui survivent de minimas sociaux)-,  celles et ceux, le plus grand nombre des citoyens  , dont le pouvoir d’achat diminue (alors que le coût de la vie augmente) sous l’effet des taxes et impôt divers, qui voient leur avenir s’assombrir, alors qu’ils travaillent, qui ont un emploi et veulent simplement vivre dignement de leur travail , mais qui ont un salaire  « de misère »,  la plèbe, ou le tiers-états s comme diraient certains…
  • et d’autre part les partis politiques français au pouvoir, les élites pseudo ou auto-proclamées, surtout parisiennes, les classes supérieures et les nantis, les hauts salaires des patrons et cadres de la hautes fonction publique, de certaines institutions ou des grandes entreprises du Cac 40, qui ne font que servir les grands groupes financiers et les trusts…

L’écart entre les salaires du bas et ceux du haut devient de plus en plus insupportable (un des plus importants de l’Union européennes) de même que la politique consistant toujours à ponctionner les petits salaires, les plus nombreux, pour compenser des dépenses publiques ou soi-disant publiques ( dans le sens de l’intérêt général !!) que l’Union Européenne et le standing de l’Etat imposent pour le grand bien des intérêts financiers internationaux et de celles et ceux qui les servent

Continuer la lecture de « Mobilisations du 17 novembre et crise de régime/système »

   Mouvement du 17 Novembre – Au-delà du gilet et de sa couleur

      Mouvement du 17 Novembre – Au-delà du gilet et de sa couleur

Rassemblement jeudi 29 novembre à 10 H devant la Collectivité de Corse – Aiacciu

Fracture territoriale : Les zones périphériques, péri-urbaines et rurales, les campagnes sont abandonnées/oubliées depuis des années (infrastructures, services publics…) tandis que seules sont prises en compte par les divers gouvernements les zones à forte concentration urbaine et les grandes agglomérations… et tout passe et se décide aujourd’hui en France par Paris et ses prétendues élites (financières/intellectuelles/médiatiques/élues/institutionnelles) de tous ordres qui ignorent et/ou méprisent le reste de la population qui constitue pourtant la majorité du peuple…

Fracture sociale/économique/fiscale : Seules, et depuis des décennies, sont bénéficiaires des politiques gouvernementales les classes supérieures, les privilégiés, les nantis, les privilégiés et ce alors que les entreprises du CAC 40 engrangent les bénéfices sur fond de chômage et de pauvreté/précarité/exclusion sociale et territoriale, qui augmentent… Les classes moyennes et basses moyennes, les professions libérales, les petits commerçants, les artisans, les pécheurs, les retraités, les jeunes sont les laissés pour compte de cette politique, quand ils ne sont pas pris pour des vaches à lait (impôts et charges fiscales de tous ordres réduisent toujours plus leur pouvoir d’achat, rendent difficiles leurs projets d’avenir et leurs fins de mois, et les tirent vers le bas de l’échelle sociale, les rapprochant du minimum vital « représenté par les minimas sociaux » qui leur enlèvent l‘envie et les moyens d’entreprendre et de créer pour en faire des “assistés du système”…. Le tout accentué par les politiques d’austérité, sur fond de mondialisation économique, imposées en France et en Europe au profit de la finance internationale et des banques..

Continuer la lecture de «    Mouvement du 17 Novembre – Au-delà du gilet et de sa couleur »